Comment marcher avec des bâtons de randonnée ?

Pour faciliter la marche lors de randonnées, il est conseillé d’utiliser des bâtons adaptés à votre taille et au type de terrain. Mais comme tout accessoire sportif, il est important de les utiliser correctement pour ne pas se blesser ni se fatiguer.

bâtons de randonnée

Pourquoi utiliser des bâtons ?

Composés d’un tube télescopique, d’une poignée avec une dragonne et d’une pointe à leur extrémité, les bâtons de randonnée ont été conçus aussi bien pour les débutants que pour les marcheurs expérimentés. Les avantages des bâtons sont nombreux, mais l’avantage indéniable que présente l’utilisation de bâtons de marche est la limitation de l’impact sur les articulations, notamment sur les genoux. Le fait de s’appuyer en partie sur les bâtons permet de soulager les parties du corps sollicitées pendant l’exercice. Aussi, ils apportent un meilleur équilibre et réduisent les risques de chutes. Enfin, les bâtons aident à avoir un rythme de marche plus régulier, en effectuant un mouvement mesuré. Tout comme l’ensemble du matériel de randonnée, préférez des éléments légers, confortables et de qualité : vêtements, chaussures de randonnée, sac à dos avec une attache pour les bâtons afin d’avoir les mains libres quand vous en avez besoin, etc.

Comment utiliser des bâtons de randonnée ?

Il est important de savoir comment bien marcher avec des bâtons de randonnée avant de se lancer. D’ailleurs, il sera nécessaire d’effectuer, avant tout, un petit (et rapide) réglage afin d’en faire une bonne utilisation : il faudra adapter la longueur du bâton à votre taille pour ne pas fatiguer les mains et les avant-bras, ni tout le reste du corps. Pour cela, vous devez tenir le bâton par sa poignée et former un angle droit avec votre coude, c’est ainsi que vous obtiendrez la hauteur idéale. Sachez qu’en montée ou en descente assez importantes, vous pourrez respectivement réduire ou augmenter la longueur des bâtons de 5 cm.

Prise en main des bâtons

Une fois la taille ajustée, passez la dragonne autour de votre main par le bas, et placez le haut de celle-ci entre le pouce et l’index, puis maintenez la poignée. Il ne faut surtout pas négliger l’utilisation des dragonnes qui permettent de soulager les mains en les soutenant. Un conseil : lors d’une descente, il est préférable de retirer les dragonnes de vos poignets afin de ne pas se prendre dedans en cas de chute.

Marcher correctement avec des bâtons de randonnée

En général, sur terrain plat, il faut avancer de façon alternée, c’est-à-dire avancer le bâton gauche en même temps que la jambe droite, le bâton droit en même temps que la jambe gauche, et ainsi de suite, comme pour la marche nordique. À chaque pas, il faudra planter l’extrémité des bâtons dans le sol puis les déplacer en restant juste au-dessus du sol afin de limiter les efforts, et le repousser pour avancer le bâton à nouveau.
En descente ou en montée, vous pouvez utiliser les bâtons de la même façon ou bien les planter devant votre corps pour faire avancer les bâtons en même temps : en descente, cela vous permettra de freiner l’élan, et en montée, les bâtons vous donneront une certaine impul